Parce que devenir propriétaire constitue bien souvent le projet d’une vie, acquérir un logement n’est pas une chose à prendre à la légère. Pour que votre rêve devienne réalité et éviter qu’il ne vire au cauchemar, voici les points à scruter en priorité avant de vous lancer.

1. Ne surpayez pas votre logement

Même si vous pensez avoir trouvé l’appartement ou la maison de vos rêves, prenez soin de vérifier que son prix - à localisation équivalente et à prestations similaires - est en cohérence avec le marché immobilier local. En effet, surpayer un logement surévalué par son propriétaire risquerait de vous obliger à le revendre moins cher que vous ne l’avez acheté. Si le bien qui vous intéresse nécessite des travaux, tentez d’obtenir une ristourne dont le montant avoisine le coût total des travaux. Si vous envisagez de souscrire un prêt immobilier pour financer votre achat, recourir aux services d’un courtier pourra vous permettre de profiter de taux avantageux et de conditions tarifaires préférentielles.

2. Étudiez la localisation

L’emplacement d’un logement revêt une importance capitale. S’il est situé dans un quartier agréable, à proximité des commerces, des moyens de transport et des écoles, sa revente s’en trouvera facilitée.  Mais en vertu de la loi entre l’offre et la demande, plus un secteur géographique sera prisé, plus ses prix au m2 seront élevés…

3. Intéressez-vous aux caractéristiques du bien

S’il n’en est pas fait mention dans l’annonce, certains éléments devront impérativement retenir toute votre attention lorsque vous visiterez le logement : superficie, nombre de pièces, étage, exposition, existence d’un vis-à-vis, etc. Autant d’informations dont vous devrez disposer car elles pèseront sur votre décision d’achat immobilier.

4. Ne négligez pas la qualité de la construction

Avant de faire l’acquisition d’un logement, pensez à vérifier la qualité de sa construction : état de la toiture, de la façade, des murs; qualité de l’isolation, de la plomberie; présence de traces d’humidité, etc. Dans le cas d’un appartement, attardez-vous également sur les parties communes. Pour savoir si des travaux seront nécessaires et, le cas échéant, estimer leur coût, recueillez l’avis d’un professionnel. Dans le cas d’une copropriété, si des travaux ont été votés en assemblée générale, l’acheteur sera tenu à les payer à partir du moment où le notaire lui aura notifié la vente.
 

5. Prenez garde aux frais annexes

Outre son prix de vente, un appartement ou une maison généreront des frais additionnels dont le montant se révélera parfois non négligeable… Des charges de copropriété ou encore un coût d’entretien trop élevés pourraient ainsi impacter votre budget.
>  Voir toutes mes News